Aller au contenu principal

École d’été internationale : Territoire, alimentation, santé et bien-être

12 au 20 août 2024, Uashat mak Mani-utenam (Côte-Nord) 
et Mushuau-nipi (Nitassinan/Nunavik), Québec, Canada

 

La santé et le bien-être des nations autochtones et de leurs communautés sont étroitement liés à la santé du territoire. L’alimentation traditionnelle est au cœur de cette relation. Elle fait partie de l’identité culturelle et contribue à la santé physique, mentale, à la spiritualité, à la transmission des connaissances et au bien-être des Premiers Peuples.

Cette école d’été internationale vise à approfondir les liens entre l’environnement, l’alimentation, la santé et le bien-être en mettant de l’avant des approches écosystémiques à la santé. Cette formation transdisciplinaire et expérientielle unique se déroulera sur deux sites. Elle débutera à Uashat mak Mani-utenam, une communauté autochtone innue en milieu urbain à proximité de Sept-Îles. Après un déplacement en train vers Schefferville-Matimekush, l’École se poursuivra au Mushuau-nipi, un site naturel propice à la réflexion où les participant(e)s vivront l’expérience unique d’un camp Innu sur le territoire le long de la rivière George.

Au cours de l’école, les participant(e)s seront amenés à partager et à développer leurs connaissances et une vision systémique des changements socio-environnementaux (incluant les changements climatiques), de la préservation et conservation de la biodiversité, des environnements alimentaires et de leurs liens avec la santé humaine et le bien-être des communautés. Des activités, des ateliers et des échanges permettront d’approfondir ces enjeux, en faisant place aux savoirs autochtones, scientifiques et professionnels.

Cette école est une initiative conjointe du programme Sentinelle Nord de l’Université Laval, de la Chaire Littoral et de la Corporation du Mushuau-nipi, avec la collaboration d'APECS Canada.

La formation sera offerte en anglais.

La période de soumission des candidatures est terminée. Merci!

 

Candidat(e)s visés

Une quinzaine d'étudiant(e)s seront sélectionnés pour participer à l’école. Candidat(e)s visés :

  • Les étudiant(e)s gradués et stagiaires postdoctoraux de toutes disciplines ayant un intérêt marqué pour la santé et le bien-être en contexte autochtone ainsi que pour les environnements alimentaires, la gestion des ressources naturelles, l’impact des changements climatiques sur l’environnement nordique. 
     
  • Les étudiant(e)s autochtones ayant un intérêt pour ces thématiques et d’une scolarité équivalente au niveau post-secondaire sont encouragés à poser leur candidature pour prendre part à cette école. 
  • Aperçu du programme

    L'école privilégie une approche expérientielle et transdisciplinaire qui comprend des discussions, des conférences et des ateliers par des mentors qui partageront leurs savoirs et expertises. Le programme couvrira différents thèmes développés sur la base des savoirs autochtones, scientifiques et professionnels:

    1. Santé publique en contexte autochtone (déterminants sociaux et environnementaux de la santé et du bien-être, prévention et promotion de la santé, etc.)

    2. Environnements alimentaires et sécurité alimentaire (alimentation traditionnelle et du marché, enjeux socio-économiques, justice socio-environnementale, etc.)

    3. Impact des changements environnementaux sur le territoire (disponibilité et accès à l’alimentation traditionnelle, contaminants, adaptation, etc.)

    4. Perspectives sur l’autodétermination des Premiers Peuples (souveraineté alimentaire, conservation du territoire, spiritualité, santé et bien-être)

    Les participant(e)s contribueront également à une réflexion collective sur l’adaptation et la résilience des nations autochtones et de leurs communautés face à ces changements ainsi qu’aux pistes de solutions pour améliorer la sécurité et la souveraineté alimentaires, la santé et le bien-être des jeunes et moins jeunes.


    Camp sur le territoire

    Les participant(e)s auront l’occasion de vivre une expérience d’immersion unique sur le territoire en se rendant sur le site du Mushuau-nipi, au cœur de la toundra et de la taïga, à 250 km au nord-est de Schefferville (Qc, Canada). Ce site est propice à la réflexion et aux échanges authentiques entre les individus et les Nations, tant autochtones que non autochtones. Toutes les personnes prendront part à la vie quotidienne d’un campement autochtone en compagnie d'ainés et de membres des communautés et contribueront aux tâches et aux pratiques traditionnelles innues qui s'y rattachent. Les conditions de confort sont rustiques (hébergement en tente traditionnelle, avec douches et toilettes sèches).

     

    camp sur le site Mushuau-nipi

    Crédit photos : Corporation du Mushuau-nipi

  • Liste d’experts et d’expertes

    Serge Ashini-Goupil, co-fondateur de la Corporation du Mushuau-nipi, conseiller des chefs de la Nation Innue, membre de la communauté innue de Uashat mak Mani-utenam

    Bibiane Courtois, infirmière retraitée, doctorat honoris causa en sciences infirmières, membre de la communauté Ilnu de Mashteuiatsh 

    Valérie Courtois, ingénieure forestière et doctorat honoris causa en droit, directrice générale, Initiative de Leadership Autochtone, membre de la communauté Ilnu de Mashteuiatsh

    Glenda Sandy, infirmière-conseil en santé autochtone, École des sciences infirmières Ingram, Université McGill, infirmière-conseil en santé publique à la Régie régionale de la santé et des services sociaux Nunavik, membre de la communauté Naskapi de Kawawachikamach, Québec

    Mélanie Lemire, professeure en santé environnementale, Département de médecine sociale et préventive, Université Laval et titulaire de la Chaire Littoral

    Geneviève Mercille, professeure en nutrition et santé publique, Département de nutrition, Université de Montréal

    Murray Humphries, professeur en biologie de la faune, Centre for Indigenous Peoples' Nutrition and Environment, Université McGill


    D’autres expert(e)s sont à confirmer.

  • Candidatures et processus de sélection

    Les personnes intéressées à participer à l’école doivent fournir les documents suivants :

    • Le formulaire d'inscription complété
    • Un CV (incluant votre formation, vos expériences professionnelles, vos communications) 
    • Une lettre d’appui de votre directeur/directrice de programme ou de recherche. Pour les étudiant(e)s autochtones, une lettre d’un professeur ou d’un responsable de la communauté suffit.


    Processus de sélection

    Les demandes seront évaluées par le comité organisateur selon les critères d'évaluation ci-dessous :

    • La pertinence de la formation ou du champ de recherche de la personne candidate avec les thématiques de l’école
    • L'aptitude à la recherche et au leadership de la personne candidate


    Afin d’offrir une expérience transdisciplinaire et intégrative, la sélection tiendra également compte de la diversité des disciplines et de la provenance des personnes candidates. Les personnes de toutes les régions géographiques, de même que les minorités sous-représentées, sont encouragées à postuler.

    La formation sera offerte en anglais. La maîtrise de la langue anglaise est donc exigée.

    Il est attendu que tous les participants assistent à toute la session.

    Les personnes seront informées de la sélection finale au plus tard le 22 avril 2024.

  • Frais de participation

    Les frais d’inscription pour cette formation sont de 1 000$*.

    Ce montant comprend :

    • Votre inscription à l'école 
    • Votre transport de Sept-Îles au Mushuau-nipi (aller-retour) 
    • Votre hébergement 12 au 19 août 2024 inclusivement (chambres en occupation double à Sept-Îles, et hébergement en tente traditionnelle au Mushuau-nipi) 
    • Tous les repas, à partir du diner du 12 août jusqu’au diner du 20 août inclusivement 
    • Une attestation de participation de l'Université Laval (conditionnelle à votre participation)


    Les frais ne couvrent pas :

    • Votre déplacement à Sept-Îles (aller/retour) 
    • Vos frais d’hébergement avant le 12 août et à partir du 20 août 
    • Votre couverture d’assurance pour un séjour en région éloignée au Québec (au nord du 51ème parallèle)


    Le paiement doit être reçu en totalité au plus tard le 7 juin 2024. La procédure de paiement sera fournie aux personnes sélectionnées.

     

    *Soutien financier offert

    Un nombre limité de dispenses de frais d’inscription à la formation seront octroyées sur la base du mérite et des besoins.

    Une priorité sera accordée aux étudiant(e)s autochtones afin de soutenir leur participation.

Partenaires

 

logo mushuau-nipi sentinelle nordlogo chaire littoral sentinelle nord
logo apecs canadalogo arcticnet sentinelle nord

 

Cette école est rendue possible, en partie, grâce à l’aide financière du gouvernement du Québec via le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes.

logo secrétatiat aux relations canadiennes du Québec Sentinelle Nord

 

Pour plus d'information, veuillez contacter :

formation@sn.ulaval.ca

 

 

Crédit photo d'en-tête : Corporation du Mushuau-nipi